Sélectionner une page

Les deux chocs pétroliers de 1973 et 1979 ont entraîné le développement de la géothermie (avec cependant une phase de ralentissement en 1990). Bonne nouvelle : la tendance actuelle relative aux énergies renouvelables entraîne le retour de son utilisation dans nos habitats… Comment fonctionne-t-elle vraiment et quel est son utilité pour notre maison ? SOFATH s’est penché sur la question.

La géothermie expliquée simplement

Le principe de la géothermie ? Récupérer la chaleur naturellement présente dans les sols pour le chauffage domestique.

Géothermie : quel potentiel pour la France ?

En France, « la production électrique géométrique représente 1,5 TWh, soit 1,5 millions de KWH par an ou 0,0476 KW par seconde » (source : Planetoscope). À titre de comparaison les États-Unis, la Nouvelle Zélande et l’Italie produisaient respectivement en 2016 18,6 TWh, 7,43 TWh et 6,29 TWh. Ces chiffres traduisent un fait intéressant : la France utilise encore peu la géothermie pour sa production d’électricité…

Pourtant, cette énergie naturelle représenterait un potentiel pour le pays ; et pour preuve, la France compte des zones propices au développement de la géothermie. Parmi elles, le bassin Parisien, le bassin Aquitain, le bassin Méditerranéen et le Couloir Rhodanien ou encore le Fossé Rhénan. De plus, de nombreuses agglomérations disposent de sources thermales (avec des températures comprises entre 25° et 85°) … autant de raisons qui laissent penser que la géothermie va se développer considérablement dans les prochaines années. Une autre donnée intéressante confirme ces prévisions : en Île de France, 34 centrales géothermiques dont 14 en Seine et Marne qui représentent 40% de la géothermie du pays (source : le blog faiteslepleindavenir.com ).

Mais alors, quelles sont les applications concrètes de cette énergie pour notre habitat ?

La pompe à chaleur géothermique

Appliquée à échelle individuelle, le potentiel de la géothermie se décline sous le format d’une pompe à chaleur. Le principe est simple : des capteurs vont permettre de puiser l’énergie présente dans le sol extérieur pour produire de la chaleur ainsi distribuée au circuit de chauffage. Les deux pièces maîtresses qui vont permettre de produire une chaleur conséquente sont appelées compresseur et détendeur.

La pompe à chaleur géothermique peut fonctionner de différentes manières :

La PAC sol-sol

Dans ce type de PAC, les capteurs thermiques sont exclusivement horizontaux. Un liquide frigorigène va circuler dans un circuit fermé entre le système de chauffage et ces capteurs. Ce dispositif n’est pas réversible.

La PAC eau glycolée-eau

La pompe à chaleur eau glycolée-eau fonctionne avec des capteurs horizontaux mais aussi verticaux. Un mélange homogène d’eau et de fluide caloporteur est contenu dans les capteurs tandis que de l’eau brute va circuler dans les parties émettrices de chauffage.

La PAC sol-eau

Le fonctionnement de la PAC sol-eau est relativement similaire à celui de la PAC eau glycolée-eau, l’eau glycolée faisant place à un fluide frigorigène.

Néanmoins, le système n’est pas réversible et l’usage de capteurs horizontaux est exclusif.