Sélectionner une page

En rentrant chez soi, on s’aperçoit parfois que l’air n’est pas de très bonne qualité : mauvaises odeurs, humidité, etc. On ne se rend pas forcément compte de l’impact que cela peut avoir sur notre organisme mais cela peut provoquer des maux de gorge, de tête et même des difficultés respiratoires. Pour améliorer la qualité de l’air chez soi, il est nécessaire de mettre en place quelques règles. C’est pourquoi, les experts SOFATH, entreprise spécialisée dans le chauffage naturel, nous donnent leur avis et nous livrent leurs meilleurs conseils.

Choisir les bons produits d’entretien

Les produits ménagers sont une grande source de pollution de l’air intérieur. Ils contiennent souvent de nombreuses substances chimiques, nocives à long terme pour notre organisme. SOFATH conseille de privilégier les produits naturels tels que le citron, le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc, tous reconnus comme étant de bons agents nettoyants et antibactériens. De plus, sachez que les plantes ont une grande capacité à absorber les substances chimiques, alors n’hésitez pas à investir dans quelques plantes vertes. Et pour que votre logement sente bon, les experts SOFATH sont d’avis à favoriser les huiles essentielles, au détriment des bougies parfumées et sprays anti-odeurs, considérées comme dangereuses pour l’organisme.

Limiter la poussière au maximum

En plus du ménage régulier, réalisé à l’aide produits naturels, il est recommandé de passer l’aspirateur chaque semaine. Ce ménage hebdomadaire permet d’éliminer efficacement les allergènes présents dans le sol et les tapis. Votre aspirateur doit également être muni d’un filtre bien entretenu, capable de ne pas laisser les poussières s’évacuer à nouveau dans l’air. De plus, il est conseillé de faire la poussière régulièrement sur l’ensemble de vos meubles et de bien secouer les assises en tissus (fauteuils, chaises, canapé, coussins).

Contrôler les niveaux d’humidité

Un taux d’humidité idéal dans une maison varie entre 30 et 50%. Au-delà de ce pourcentage le taux d’humidité est trop élevé et peut présenter des risques pour la santé des occupants de la maison. Si c’est le cas de votre logement, il est conseillé alors d’investir dans un déshumidificateur pour maintenir une bonne qualité de l’air intérieur. De plus, les experts SOFATH sont d’avis à ne pas laisser les vêtements ou la vaisselle humide s’accumuler, car ils représentent tous deux une grande source d’humidité.

Disposer d’une bonne ventilation

Mettre en place une ventilation adéquate dans l’ensemble de la maison peut s’avérer bénéfique pour améliorer la qualité de l’air. C’est pourquoi il est important de dépoussiérer régulièrement les grilles d’aération de la maison. De plus, il est conseillé de vérifier la bonne ventilation des différents appareils électroménagers tels que le sèche-linge ou le four. Le réflexe essentiel à adopter est celui d’utiliser la hotte aspirante à chaque fois que vous cuisiner. Enfin, lorsque vous utilisez le lave-vaisselle ou que vous sortez de la douche, il est bon d’aérer votre pièce une dizaine de minutes.